Insérez votre code postal pour trouver la clinique de vaccination la plus proche de vous.
Germ Guy
INSÉREZ VOTRE CODE POSTAL
Si vous ne connaissez pas votre code postal, cliquez ici afin d’accéder au Service de recherche de code postal de Postes Canada
Germ Guy

L’amour au temps des ITS


Le printemps est dans l’air et c’est le moment idéal pour penser aux infections transmissibles sexuellement (ITS) et à comment bien se protéger. Les ITS sont causées par des bactéries, des virus ou des parasites qui sont transmis d’une personne à une autre, généralement à la suite d’activités sexuelles.1

  • Les ITS bactériennes (la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis) peuvent être traitées et guéries à l’aide d’antibiotiques.1
  • Les ITS virales (l’herpès génital, hépatite A et B, le virus du papillome humain (VPH)) ne peuvent pas être guéries; toutefois des traitements sont disponibles pour soulager les symptômes.1
  • Les ITS parasitaires (les poux du pubis, la gale et la trichomonase) peuvent être traitées par des médicaments en vente libre ou dans le cas de la trichomonase, par des antibiotiques.1

Qui est le plus à risque de contracter une ITS?

Toute personne active sexuellement peut s’exposer aux risques des ITS. Cependant, les risques sont plus élevés chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans.2 La meilleure protection demeure la connaissance : savoir comment prévenir les ITS.

Comment les ITS se propagent-elles?

  • La réponse simple est par l’échange des liquides corporels. Cela peut arriver lors de toutes relations sexuelles (incluant le sexe oral) impliquant un contact de peau à peau.3
  • Certaines ITS peuvent être transmises non pas par un contact sexuel, mais par le partage d’articles personnels; comme les brosses à dents, les rasoirs, les seringues, l’équipement de tatouage (hépatite B)4 ou par des articles personnels infestés comme les draps et les vêtements (ITS parasitaires).1
  • Les ITS sont imprévisibles car vous et votre partenaire pouvez ne manifester aucun symptôme ou parce qu’ils peuvent apparaître plusieurs semaines, mois et même années après l'infection. Vous pouvez infecter ou être infectés à votre insu.3
  • Certaines ITS peuvent être transmises de la mère à l’enfant par le lait maternel ou au moment de la grossesse ou de l’accouchement.3

Vérité ou conséquence?

Pourquoi ne pas faire un test de dépistage? Prendre la décision d’être testé pour les ITS ne sous-entend pas avoir plusieurs partenaires sexuels. Ça ne prend qu’une personne infectée par une ITS pour être à risque. Il en va de même pour tous. La propagation : c’est une personne à la fois.1

Vous pouvez arrêter la propagation des ITS en connaissant votre état de santé sexuelle et en pratiquant une sexualité sans risque à chaque fois. Les tests de dépistage des ITS peuvent être faits par un médecin, dans une clinique sans rendez-vous ou dans une clinique de santé sexuelle; et, ils peuvent nécessiter un test d’urine, un frottis vaginal, un test de sang ou un simple examen physique. Même si les ITS peuvent être guéries ou gérées, certaines infections peuvent avoir de sérieuses conséquences à long terme comme l’infertilité, surtout si elles sont non détectées et non traitées.3 Êtes-vous nerveux à l’idée de passer un test de dépistage? Pensez à y aller avec votre partenaire ou un ami qui pourrait vous apporter du soutient.1

Protégez-vous

  • Pratiquez une sexualité sans risque. Utilisez un condom ou un autre protecteur en latex à chaque fois.1
  • Passez régulièrement des tests de dépistage pour les ITS, surtout si vous avez un nouveau partenaire.1
  • Protégez-vous par l’immunisation à l’aide de vaccins développés contre certaines des ITS virales (voir ci-dessous).5

ITS évitables par la vaccination5

  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Virus du papillome humain (VPH)

 

Présenté par vaccins411.ca, pour savoir où aller pour vos vaccins!

Cette information ne doit pas remplacer les soins et les conseils prodigués par votre médecin. Votre médecin peut recommander des traitements différents en fonction de vos antécédents et de votre situation.



Sources

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable avec le temps. Merci.

  1. Site Web de l’Association canadienne pour la liberté de choix.
    http://www.sexualhealthandrights.ca/ (en anglais seulement)
  2. ITS - Les infections transmissibles sexuellement - Santé sexuelle et les ITS - Agence de la santé publique du Canada. 
    http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/std-mts/index-fra.php
  3. Qu’est-ce que je risque? | ITS-MTS | Site Web : Ma sexualité.ca. 
    http://www.masexualite.ca/its-mts/quest-ce-que-je-risque
  4. Hépatite B - ITS - Les infections transmissibles sexuellement - Agence de la santé publique du Canada. 
    http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/std-mts/hepb-fra.php
  5. CDC - ITS évitables par la vaccination – Guide 2010 des traitements des ITS.
    http://www.cdc.gov/std/treatment/2010/vaccine.htm (en anglais seulement)