Insérez votre code postal pour trouver la clinique de vaccination la plus proche de vous.
Germ Guy
INSÉREZ VOTRE CODE POSTAL
Si vous ne connaissez pas votre code postal, cliquez ici afin d’accéder au Service de recherche de code postal de Postes Canada
Germ Guy

Pour les mamans, c'est la famille d'abord!


Dans plusieurs foyers, lorsqu’il s’agit de la santé familiale, la mère prend en charge cet aspect. Que ce soit pour les nourrissons, les jeunes adultes ou les grands-parents, ou encore pour les animaux de compagnie, c’est souvent maman qui prend les rendez-vous lorsque vient le temps d’un examen annuel ou d’un vaccin préventif. S’assurer que le plus jeune membre de la famille et le plus à risque commence sa vie en bonne santé est une priorité pour plusieurs mères.

Vous pensez fonder une famille?

La protection des nourrissons et des jeunes enfants contre les maladies contagieuses peut commencer avant même la naissance, lorsque la future maman s’assure, avant ou pendant la grossesse, que ses propres vaccins soient bien à jour. Toutes les formes d’immunisation, à l’exception des vaccins avec un agent actif viral ou bactérien, sont considérées comme sécuritaires durant la grossesse. Il y a également un avantage additionnel – les anticorps produits par une femme enceinte se transféreront dans le placenta afin de protéger le fétus et le nouveau-né contre ces maladies1.

Une augmentation des cas de coqueluche aux États-Unis, affectant principalement les nourrissons dans les deux ou trois premiers mois de leur vie, a résulté en une recommandation des Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis, et ce, afin que les femmes reçoivent, pendant le deuxième trimestre de leur grossesse, une dose de rappel du vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (dcaT)2.

Au Canada, la vaccination contre la coqueluche durant la grossesse est sous examen. Présentement, le Comité consultatif national de l’immunisation (CNI) recommande que les femmes enceintes qui n’ont jamais reçu le dcaT à l’âge adulte, le reçoivent immédiatement après l’accouchement ou au deuxième trimestre, dans les situations à haut risque telles les éclosions de coqueluche. La vaccination est aussi indiquée pour les adultes de tous âges (parents, grands-parents, personnels des services de garde) qui sont en contact direct avec les jeunes enfants et qui n’ont pas été immunisés à l’âge adulte3.

La protection contre les maladies évitables par la vaccination est une affaire de famille. Les enfants peuvent fréquenter un service de garde, une école, un camp de jour où la transmission des germes, par le partage d’articles quotidiens, est difficile à éviter. Par ailleurs, les adolescents et les grands-parents peuvent voyager vers des destinations exotiques où les maladies contagieuses sont plus répandues qu’ici. Puis, les mamans et les papas sont aussi à risque au travail.

Des dossiers à jour

Le maintien du statut immunitaire implique des dossiers bien tenus afin de savoir quand il est temps pour un vaccin ou pour une dose de rappel. Chaque personne qui se fait vacciner devrait recevoir un carnet de vaccination personnel. Les parents devraient tenir à jour ces carnets pour leurs enfants et leur remettre, en temps opportun, notamment lorsqu'ils quittent le foyer. Les adultes peuvent être tenus de présenter ces carnets s'ils veulent travailler dans certaines professions, notamment dans le domaine de la santé, de l'enseignement ou les professions où qui nécessite de voyager à l'étranger. D'autres renseignements pertinents, tels que l’historique des maladies contractées pendant l’enfance et les résultats des tests de dépistage des anticorps peuvent être consignés dans ce carnet. Considérez que c’est votre passeport de santé personnel. Le maintien à jour de ce carnet d’enregistrement des vaccins par les mères est un gage d’amour de plus à offrir à leurs enfants4.

 

Présenté par vaccins411.ca, pour savoir où aller pour vos vaccins!

Cette information ne doit pas remplacer les soins et les conseils prodigués par votre médecin. Votre médecin peut recommander des traitements différents en fonction de vos antécédents et de votre situation.



Sources

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable avec le temps. Merci.

  1. Al-Safi ZA, Shavell VI, Gonik B. Vaccination in Pregnancy. Women's Health. 2011;7(1):109-119.
    http://www.medscape.com/viewarticle/735052 (en anglais seulement)
  2. Whooping Cough Vaccine for Pregnant Women Among New Recommendations – WebMD
    http://www.webmd.com/baby/news/20130128/whooping-cough-vaccine-for-pregnant-women-among-new-recommendations (en anglais seulement)
  3. Vaccin contre la coqueluche - Partie 4 - Vaccins actifs - Guide canadien d’immunisation - Agence de la santé publique du Canada. Date de modification : 2012-11-30. 
    http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/cig-gci/p04-pert-coqu-fra.php
  4. Dossiers de vaccination - Partie 1 - Lignes directrices générales - Guide canadien d’immunisation - Agence de la santé publique du Canada. Date de modification : 2007-07-18. 
    http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/cig-gci/p01-11-fra.php