Insérez votre code postal pour trouver la clinique de vaccination la plus proche de vous.
Germ Guy
INSÉREZ VOTRE CODE POSTAL
Si vous ne connaissez pas votre code postal, cliquez ici afin d’accéder au Service de recherche de code postal de Postes Canada
Germ Guy

Immunité collective : Participez à la solution!


Immunité collective : Participez à la solution!

Se faire vacciner, c’est se protéger soi-même et protéger ses proches. Avec l’âge, on devient sage! Cet aphorisme, nous l’entendons tout au long de notre vie adulte, avec raison d’ailleurs. L’expérience est vraiment la meilleure école. En prêchant par l’exemple et en parlant de nos expériences, nous pouvons aider les jeunes. Et rester à jour dans ses vaccins, c’est une excellente façon d’inspirer un comportement sain.

Une chaîne n’a que la force de son maillon le plus faible. C’est vrai aussi de l’immunité collective. Rappelez-vous l’éclosion de cas de rougeole à Disneyland en 2014, ou les 159+ cas subséquents au Québec en 2015, majoritairement des sujets non vaccinés1. De telles éclosions pourraient être évitées si la majorité des gens étaient vaccinés. 

L’immunité collective étant en fait une bulle protectrice autour de votre famille et de vos amis, encouragez chaque membre de votre « collectivité » à se tenir à jour dans ses vaccins. Si vous êtes du troisième âge, vous faire vacciner pourrait éviter de propager une maladie infectieuse aux bébés et aux jeunes enfants de votre famille – sans compter vos amis qui ne sont peut-être pas en état de recevoir un vaccin2.

  

Vous avez un ami ou un parent en établissement de soins prolongés? Vous savez alors combien il est pénible que l’accès à la résidence soit restreint en raison d’une éclosion de cas de grippe ou d’une autre maladie infectieuse, aucun visiteur (sauf la famille immédiate) n’étant alors autorisé à y entrer.

Vos défenses immunitaires constituent alors un cadeau. Si vous échappez à la grippe ou à d’autres maladies transmissibles comme la pneumonie et que vous demeurez en bonne santé, vous pourrez rendre visite aux personnes qui vous sont chères sans craindre de propager une maladie infectieuse2.

Le vaccin antigrippal annuel est recommandé pour toute personne de 6 mois ou plus qui ne présente aucune contre-indication au vaccin. En parallèle, le vaccin antipneumococcique peut être donné aux personnes à risque d’infection pneumococcique3, telles l’otite, la sinusite et la pneumonie, qui risque d’être plus grave chez les personnes âgées et les jeunes enfants4. Le vaccin PNEU-P-23 (une dose) est recommandé chez tous les adultes de 65 ans ou plus, quels que soient leurs facteurs de risque et leurs antécédents de vaccination antipneumococcique5.

Les personnes âgées sont généralement plus vulnérables aux infections en raison de l’affaiblissement de leur système immunitaire ou des maladies chroniques dont elles souffrent. C’est pourquoi les personnes de plus de 65 ans qui contractent la grippe sont aussi plus vulnérables aux conséquences graves de cette infection. En fait, chez les personnes âgées, la grippe est à l’origine de 50 à 70 % des hospitalisations liées à la grippe et de jusqu’à 85 % des décès liés à la grippe. Fort heureusement, il existe maintenant sur le marché des vaccins antigrippaux d’efficacité rehaussée conçus pour protéger les personnes âgées6.

Enfin, avec l’âge (> 50 ans), toute personne qui a déjà eu la varicelle est exposée à un risque croissant de zona, maladie qui touche 1 personne sur 3 au cours de sa vie en cas de réactivation du virus varicelle zona (VVZ)7. Comme le système immunitaire s’affaiblit avec l’âge, la résistance au VVZ latent s’estompe, si bien qu’à l’âge de 85 ans, l’incidence du zona passe à 1 personne sur 2.

Il existe sur le marché deux vaccins contre le zona pour les personnes de plus de 50 ans qui ont assurément ou probablement contracté la varicelle. Le zona pouvant survenir plus d’une fois, toute personne ayant déjà eu un zona peut se faire vacciner ou revacciner8.

Demandez à votre médecin quels vaccins vous devriez recevoir pour rester en bonne santé et ainsi contribuer à l’immunité collective dans votre entourage

 

Présenté par Vaccins411.ca, pour savoir où aller pour vos vaccins!

Cette information ne doit pas remplacer les soins et les conseils prodigués par votre médecin. Votre médecin peut recommander des traitements différents en fonction de vos antécédents et de votre situation.



Sources

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable avec le temps. Merci.

  1. Measles Outbreak Traced to Disneyland is Declared Over. Feb 23, 2015
    https://www.nbcnews.com/storyline/measles-outbreak/measles-outbreak-traced-disneyland-declared-over-n343686
  2. How does herd immunity work? Script from the animation by the Vaccine Knowledge Project, Oxford Vaccine Group, University of Oxford:
    http://vk.ovg.ox.ac.uk/herd-immunity
  3. Programme québécois d’immunisation
    https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/vaccination/programme-quebecois-d-immunisation/
  4. La maladie pneumococcique. Ontario.ca
    http://www.health.gov.on.ca/fr/pro/programs/immunization/docs/hcp_fact_sheets_pneumococcal_disease.pdf
  5. Mise à jour sur l’utilisation de vaccins contre le pneumocoque chez les adultes de 65 ans et plus – une perspective de santé publique. Une déclaration d'un comité consultatif (DCC) du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI)
    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/mise-a-jour-sur-l-utilisation-de-vaccins-contre-le-pneumocoque-chez-les-adultes-de-65-ans-et-plus.html
  6. NFID 2016
    http://www.nfid.org/flu-older-adults
  7. GSK Shingles Vaccine Shingrix Gets First Okay in Canada. Medscape. Oct 13 2017.
    https://www.medscape.com/viewarticle/887024
  8. Mise à jour sur l'utilisation du vaccin contre le zona. Une déclaration d'un comité consultatif (DCC) Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI). Février 2014.
    https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/mise-a-jour-utilisation-vaccin-contre-zona.html