Prevnar 13 Logo
Imprimer PDF
Pneumococcal Conjugate

Nimenrix

LES ADOLESCENTS

de 15 à 19 ans présentent l'un des taux les plus élevés de signalement de méningococcie invasive au Canada

Adolescents canadiens

Après les enfants de 4 ans ou moins, les adolescents de 15 à 19 ans font partie du groupe d'âge pour qui le taux de cas de méningococcie invasive signalés est le plus élevé.

Taux de cas de méningococcie invasive signalés pour chaque tranche de 100 000 personnes, par groupe d'âge, en 2015

Aux adolescents qui fréquentent des endroits bondés

La méningite méningococcique est apparue traditionnellement :

  • Dans des écoles
  • Dans des collèges
  • Dans d'autres endroits où étaient regroupés de grands nombres d'adolescents et de jeunes adultes
Tu es un ado qui fréquentera bientôt une nouvelle école?
Demande à ton médecin de te parler de Nimenrix avant de partir!

LES VOYAGEURS

qui se rendent là où la méningite méningococcique est plus fréquente courent un risque plus élevé de contracter la maladie

Aux voyageurs qui se rendent en Afrique subsaharienne

Il est recommandé de recevoir le vaccin Nimenrix avant de se rendre dans un pays compris dans la région appelée « la ceinture de méningite », qui s'étend d'ouest en est du Sénégal à l'Éthiopie.

Aux voyageurs qui ont des problèmes de santé

Vous courez un plus grand risque si l'une des situations suivantes s'applique à vous :

  • Absence de fonctionnement de la rate
  • Infection par le VIH
  • Grippe récente
  • Infection respiratoire concomitante
  • Certains facteurs de risque génétiques
Planifiez-vous un voyage?
Demandez à votre médecin de vous parler de Nimenrix avant de partir!

Qu’est-ce que la
méningococcie invasive?


C'est une infection sérieuse causée par une bactérie (Neisseria meningitidis), qui peut entraîner des maladies sérieuses et parfois mortelles comme :

  • la méningite (infection de l’enveloppe du cerveau)
  • la septicémie (infection du sang)

SYMPTÔMES
POSSIBLES DE
MÉNINGITE :

  • Maux de tête intenses
  • Fièvre
  • Nausées et vomissements
  • Sensibilité à la lumière
  • Raideur de la nuque

SEPTICÉMIE :

  • Saignement
  • Défaillance de plusieurs organes

CONSÉQUENCES
POSSIBLES :

  • Délirium
  • Coma
  • Mort (dans 5 à 10 % des cas environ)
  • Séquelles à long terme (pouvant toucher jusqu'à 1 survivant sur 3)
    • - Perte d’acuité auditive
    • - Troubles neurologiques
    • - Amputation de doigts, d'orteils ou de membres

Même lorsque la maladie est diagnostiquée et traitée très tôt, de 5 à 10 % des malades décèdent, habituellement dans les 24 à 48 heures suivant l'apparition des symptômes.

Il existe plusieurs sérogroupes de la bactérie. Un vaccin antiméningococcique quadrivalent tel que Nimenrix peut contribuer à la protection contre 4 des 5 sérogroupes qui causent souvent la méningococcie invasive, soit A, C, W135 et Y.

Comment l'infection se transmet-elle?

Tout comme la grippe, la méningite méningococcique se transmet par contact direct étroit entre deux personnes, entre autres des façons suivantes :

baisers

toux et éternuements

L'infection peut aussi être transmise par la salive quand des personnes partagent divers articles :

aliments et ustensiles

boissons

baume pour les lèvres

cigarettes

Jusqu'à 10 % des gens peuvent être porteurs de la bactérie qui cause la méningite méningococcique.

Qu'est-ce que Nimenrix?


Nimenrix est un vaccin qui aide à prévenir les infections causées par les bactéries Neisseria meningitidis de types A, C, W135 et Y.

Ces bactéries peuvent causer la méningite et la septicémie, peuvent être très infectieuses et sont parfois mortelles.

Comment agit-il?

Le vaccin agit en stimulant la production d'anticorps dirigés contre les bactéries. Il ne peut pas causer de maladies liées à ces bactéries.

Comment l'administre-t-on?

Nimenrix sera injecté dans le muscle du bras (0,5 mL) par un professionnel de la santé.

Même si vous avez déjà été vacciné, demandez à votre médecin de vérifier si vous être protégé contre les 4 sérogroupes (A, C, W135 et Y).

Demandez à votre médecin quels vaccins sont requis dans votre province de résidence.

Recommandations du CCNI et du CCMTMV en matière de vaccination contre le méningocoque*


LES ADOLESCENTS

devraient recevoir une dose de rappel à la suite de la vaccination initiale contre le sérogroupe C, à savoir un vaccin contre le sérogroupe C ou un vaccin quadrivalent (pour contribuer à la protection contre les sérogroupes A, C, W135 et Y) environ à l'âge de 12 ans (selon la province où ils habitent).

LES VOYAGEURS

(enfants et adultes) qui sont exposés à un risque plus élevé de méningite méningococcique en raison de problèmes de santé devraient être vaccinés contre les sérogroupes A, C, W135 et Y, peu importe leur destination.


Le CCNI recommande l'administration d'une dose de rappel d'un vaccin antiméningococcique quadrivalent tel que Nimenrix tous les 5 ans pour les personnes qui présentent un risque élevé de méningococcie invasive ou qui courent un risque continu d'exposition.

Couverture offerte par divers vaccins

Bien qu'il soit impossible d'empêcher les microbes de se répandre, la VACCINATION est la meilleure façon de prévenir la méningite méningococcique.

CCNI : Comité consultatif national de l'immunisation
CCMTMV : Comité consultatif de la médecine tropicale et de la médecine des voyages

* Veuillez consulter les lignes directrices pour connaître l'ensemble de l'information et des recommandations.

Il est possible de prévenir la

MÉNINGITE MÉNINGOCOCCIQUE

Demandez à votre médecin de vous parler de la vaccination par Nimenrix

Elderly

Comme tous les médicaments, les vaccins peuvent causer des problèmes graves, comme une réaction allergique sévère. Le risque que Nimenrix cause des problèmes graves est extrêmement faible. Par ailleurs, ce risque est beaucoup plus faible que le risque lié au fait de contracter une infection à méningocoque. Chez les nourrissons, les adolescents et les adultes, les effets indésirables très courants (plus d'une dose du vaccin sur 10) suivant la vaccination par Nimenrix ont été la perte de l'appétit, l'irritabilité, la somnolence, les maux de tête, la fièvre, l'enflure, la douleur et la rougeur au point d'injection et la fatigue. Les effets courants (dans plus d'une dose sur 100) suivant la vaccination par Nimenrix ont été des symptômes gastro-intestinaux y compris la diarrhée, les nausées, les vomissements et un hématome au point d'injection. Communiquez avec votre professionnel de la santé dès que possible si vous ou votre enfant ne vous sentez pas bien après avoir reçu Nimenrix. Cette liste d'effets secondaires n'est pas exhaustive. Si Nimenrix cause un effet inattendu, veuillez communiquer avec votre professionnel de la santé.

Consultez la monographie pour obtenir des renseignements importants sur les effets indésirables, les interactions médicamenteuses et la posologie qui n'ont pas été mentionnés dans le présent document. Vous pouvez également vous procurer la monographie en composant le 1-800-463-6001.

DIN : 02402904

TROUVER UNE CLINIQUE DE VACCINATION PRÈS DE CHEZ VOUS